Là Bas

Thierry Agullo, Lutz Braun, Balthazar Lovay, Pierre Molinier, Florian & Michael Quistrebert, Magali Reus, Nicolas Roggy, We Are The Painters, curated by Yves Brochard and Axel Dibie

13.11.09 – 26.12.09

Balthazar Lovay is a Swiss artist. He lives and works in Geneva where he’s a member and founder of Hard Hat, an artist run space producing artists multiples. Through his Noise Drawings achieved in pastel, listening to Merzbow, Acid Mothers Temple or Mayhem, he evokes, Là-Bas, the insistent buzz of the Drone doom.

Thierry Agullo was living in Bordeaux, posing for Pierre Molinier. At this one’s death, he ex- pressed his idleness to a friend he had been keeping a close correspondence with. Artist, editor of Molinier’s posthumous poems and a steel tips collector, he dies in 1980, aged thirty five.Pierre Molinier died in 1976 after having thought out radical and pornographic artwork. Poet, painter and photographer, he was passionately defended by Andre Breton who says of him “ The virtue of his art, deliberately magical, as disdainful as possible to the childish tricks of trompe l’oeil, is to comply with the law wanting an all painted image, as evocative as it may be, remains object of conscious illusion, doesn’t reach to the framework of active intervention in life”. Their collaboration however came across with demure welcome from the surrealists, traumatized by the altogether sexual aspect of Molinier’s paintings. In order not to overheat their memory, two photographs will testify, Là-bas, to this work.

Lutz Braun lives and works in Berlin where is represented by the Christian Nagel gallery. His practice both expressionist and informal is stated in installation, the painting and drawing on a chair, a bit of carpet, or even a piece of paper. During then fourth Berlin Biennale in 2006, Of Mice and Men, he creates an installation called Kolten Fylnn, together with Kai Althoff whom he has previously worked with during the exhibition Solo fur eine befallene Trompete in ACME, Los Angeles.

Magali Reus is dutch. She lives and works in London. Both with sculpture and video, she explores the icy pangs of the cheap tropical imagery. Her work was showed particularly for Fons Welters gallery ( Amsterdam). From November to December 2009, an exhibition is dedicated to her in the Salle de Bains, in Lyon.

Florian & Michael Quistrebert are completing a residency year in Brooklyn, in the area of Dumbo, precisely the spot where the Manhattan and Brooklyn bridges meet. From this sanctuary of gotham architecture appeared dark paintings: Gothic geometry, tower peaks in oily paste on an acrylic background. Là-bas, they will also show their work on bronze. When Nicolas Roggy was hanging about on the benches of L’ecole des Beaux-Arts in Nant- es with his mates Florian Quistrebert and Aurélien Porte, his tutors didn’t trust him with holiness. He, who was painting, drawing, fiddling when he could have been, like everybody else, conceptualizing. He finds, Là-bas, all the freedom to exhibit his paintings in spirit of the medieval and of ornamentation. As well as Nicolas Beaumelle and Aurélien Porte do, partners within the evocative collective We Are The Painters, who show Là-bas the onirico- exotic portraits of their ideal women and other succubus.

Yves Brochard is an artist, curator, essayist and tutor at the University of Lille 3. At the roots of the exhibition Là-bas, he has published in the magazine Kunstart (#56) an article entitled “ A group of friends meet..” where he ascertains these artistic friendships from which are born some kind of free expression alien to compromise.

Là-bas is the title of J.K Huysmans’ novel dealing with satanism and occult practices at the end of the XIX century ( published in 1891). In an article appeared in the Reformation review on the 1880 salon, Huysmans praises Gustave Moreau. In 1884, he writes to Mallarmé: “... the sense of the countryside isn’t very developed in me and I’ve always dreamed art and tricks in front of the wide horizons”.


Balthazar Lovay est un artiste suisse. Il vit et travaille à Genève où il est membre et fonda- teur de Hard Hat, artist run space dédié à la production d’éditions d’artistes et de projets curatoriaux. Avec ses Noise Drawings réalisés au pastel à l’écoute de Merzbow, d’Acid Mothers Temple ou de Mayhem, il évoque, Là-bas, le bourdonnement lancinant du métal expérimental (Noise) dans un voyage halluciné à travers l’abstraction.

Thierry Agullo vivait à Bordeaux où il posait pour Pierre Molinier. A la mort de ce dernier il fit part de son désoeuvrement à une de ses amies avec qui il entretenait une correspondance soutenue. Artiste, éditeur des poèmes posthumes de Molinier et collectionneur de fers à chaussure usagés il meurt en 1980 à l’âge de trente-cinq ans. Pierre Molinier mourut en 1976 après avoir conçu une oeuvre radicale et pornographique. Poète, peintre et photographe il fut ardamment défendu par André Breton qui dit à son propos “ la vertu de son art, qui se veut délibérément magique, aussi dédaigneux que pos- sible des puérils artifices du trompe-l’oeil, est d’enfreindre la loi qui veut que toute image peinte, si évocatrice soit-elle, demeure malgré tout objet d’illusion consciente, n’accède pas au plan de l’intervention active dans la vie”. Leur collaboration ne rencontra toutefois qu’un accueil réservé de la part des surréalistes, traumatisés par le côté complètement sexuel de la peinture de Molinier. Pour ne pas échauffer leur mémoire, deux photographies témoigneront, Là-bas, de cette oeuvre.

Lutz Braun vit et travaille à Berlin où il est représenté par la galerie Christian Nagel. Sa pratique à la fois expressioniste et informelle s’exprime par l’installation, la peinture et le dessin sur une chaise, un bout de moquette, une feuille de papier. Lors de la quatrième biennale de Berlin en 2006, Of Mice & Men, il réalise une installation intitulée Kolten Fylnn en compagnie de Kai Althoff avec qui il a préalablement collaboré pour l’exposition Solo für eine befallene Trompete à ACME, Los Angeles.

Magali Reus est hollandaise. Elle vit et travaille à Londres. Entre sculpture et vidéo, elle ex- plore les affres glaciales de l’imagerie tropicale bon marché. Son travail a notemment été montré à la galerie Fons Welters (Amsterdam). De novembre à décembre 2009 une exposi- tion lui est consacrée à la Salle de Bains, à Lyon.

Florian & Michaël Quistrebert achèvent une année de résidence à Brooklyn dans le quartier de Dumbo, à l’endroit précis où se croisent les ponts de Manhattan et Brooklyn. Depuis ce sanctuaire de l’architecture gotham sont sorties des toiles noires : géométrie gothique, sommets de tours en pâte huileuse sur fond acrylique. Là-bas, ils présenteront également leur travail sur bronze. Quand Nicolas Roggy traînait sur les bancs de l’Ecole des Beaux-Arts de Nantes avec ses potes Florian Quistrebert et Aurélien Porte, ses professeurs ne l’avaient pas en odeur de sainteté. Lui qui peignait, dessinait, bricolait alors qu’il eût pu comme tout le monde con- ceptualiser. Il trouve, Là-bas, toute liberté d’exposer ses toiles empruntes d’esprit médiéval et d’ornementation. De même que Nicolas Beaumelle et Aurélien Porte, partenaires au sein du collectif évocateur We Are The Painters et qui montrent Là-bas les portraits onirico- exotiques de leurs femmes idéales et autre succubes.

Yves Brochard est artiste, curator, essayiste et enseignant à l’Université de Lille 3. A l’origine de l’exposition Là-bas, il a publié dans la revue KunstArt (#56) un article intitulé “A group of friends meet...” où il fait état de ces amitiés artistiques desquelles naissent des formes d’expression libres, étrangères au compromis.

Là-bas est le titre du roman de J.K.Huysmans traitant du satanisme et des pratiques oc- cultes à la fin du XIXème siècle (il paraît en 1891). Dans un article paru dans La Réforme à propos du salon de 1880, Huysmans fait l’éloge de Gustave Moreau. En 1884 il écrit à Mallarmé : “...le sens de la campagne n’est pas très développé en moi et j’ai toujours rêvé art et artifice devant les grands horizons”.

  • Là Bas

    a group exhibition, Là Bas, 2010, Exhibition view, Crèvecoeur, © Emma Faucheux

  • Là Bas

    Lutz Braun, Wolf’s Lair Abyss, Acrylic on floorblanket, 370 x 100 cm, © Emma Faucheux

  • Là Bas

    a group exhibition, Là Bas, 2010, Exhibition view, Crèvecoeur, © Emma Faucheux

  • Là Bas

    a group exhibition, Là Bas, 2010, Exhibition view, Crèvecoeur, © Emma Faucheux

  • Là Bas

    Magali Reus, Accessory, 2008, aluminium, © Emma Faucheux

  • Là Bas

    Pierre Molinier, Courtesy Yves Brochard, © Emma Faucheux