Journal d'une chambre

Erica Baum, Julien Carreyn, Astrid Klein, curated by Jean-Max Colard

6 June – 21 July 2012

The idea would be to organize a show in a gallery space which could evoke an imaginery feminine character. Her images, her thoughts, her paper and notes. She could be an actress and all the works could be like a part of her filmography. It’s a filmo-graphic exhibition. The space could be a domestic space. It could be a room. It’s the idea of a post Nouveau-Roman and a post Nouvelle Vague exhibition, around the disappearing of the character.

Une expo de femme. Qu’est-ce que le journal d’un espace? Le féminin fait ici l’objet d’une enquête, d’un questionnement.
Journal d’un espace d’exposition, «Journal d’une chambre de femme» (titre provisoire).
Notes sur l’exposition.
Autres titres : «still narrative», «filmographie d’un personnage», «sa chambre à elle».
Suggérer l’intérieur. Réduire l’espace, en le meublant.
«Une exposition de femme», peu importe que j’en sois le commissaire et qu’il y ait Julien Carreyn parmi les trois artistes. «Une exposition de femme», au sens où, depuis Elles au Centre Pompidou, ce serait devenu un genre d’exposition.
Une exposition de femme comme genre.

Jean-Max Colard, mai 2012.

  • Journal d'une chambre

    Julien Carreyn, Ryelle, 2010, laserprint, 37,5 x 26,7 cm (framed)

  • Journal d'une chambre

    Astrid Klein, Ihr empfindet euch nicht…, 1980, collage, 196 x 140 cm

  • Journal d'une chambre

    Journal dune chambre, 2012, exhibition vie, Crèvecoeur, © Hélène Giansily

  • Journal d'une chambre

    Journal dune chambre, 2012, exhibition vie, Crèvecoeur, © Hélène Giansily

  • Journal d'une chambre

    Journal dune chambre, 2012, exhibition vie, Crèvecoeur, © Hélène Giansily

  • Journal d'une chambre

    Journal dune chambre, 2012, exhibition vie, Crèvecoeur, (Erica Baum) © Hélène Giansily